Merci à l'une de ces conférences d'enseignants mystérieux, que je l'ai toujours soupçonné rien de plus les jours la faculté de santé d'esprit loin des enfants étaient, il était un congé scolaire. Carly a fait en sorte que je me levais et tôt. Dès que nous sommes arrivés à la grange, elle fait en sorte que je suis sorti et plus, puis dans. Le sexe était toujours fantastique. Carly était toujours incroyable de faire l'amour. Mais glisser dans son corps chaud quand l'air dans la grange était si rapide se sentait mieux que presque tout ce que je pouvais penser au moment de la pénétration.

Par choix, je pris Munchkin par derrière. Je vivais pour la sensation de ses petits pains poussant dans mon aine. Bientôt mes mains étaient sous son soutien-gorge de massage ou de ventouses ses magnifiques glandes mammaires. Carly établi un rythme très lent, elle aurait beaucoup de temps à jouer avec son clitoris. Ce matin, je lui avais promis qu'elle viendrait d'abord dans la pensée et de fait. Nos options étaient limitées avec nous les deux ayant nos pantalons autour de nos chevilles, mais nous avons tous deux atteint nos «objectifs».

Carly est venu en premier. Quand elle gémit: «Oh, oui, oui, je vient ...» Je me tournai mes hanches lâche. Lorsque get descend, Carly est tellement sexy qu'elle fait toujours moi venir si je suis loin d'prêt. Ce beau, vif matin, je suis très prêt; J'avais eu des rêves érotiques toute la nuit, mais pas d'émissions nocturnes. Inutile de dire que ma pompe a été amorcée. Il avait l'impression que le tunnel du Munchkin plus dur serré autour de mes pénis, plus mon érection se gonflait. Je doutais un quelconque des spermatozoïdes je me sentais répandre à travers mon long tube aurait une chance de fuir pendant un certain temps.

Mon gland était gonflé et super sensible. Donc sensible ce matin que mes hanches seraient buck sur leur propre picotement intense m'a causé à la poussée spasmodiquement. Carly doit avoir elle-même bénéficié; aller mou comme une poupée de chiffon, je fus bientôt la tenais par ses trayons évasées calmaient. Elle ne supportait pas très bien. Elle ne parlait pas, mais elle ne flick son clito aussi longtemps que je gardais mon piston en mouvement. Gotta love femmes qui sait apprécier le sexe.

Finalement, le vagin serré Carly m'a demandé de partir. Face à l'autre dans une étreinte, nous nous sommes embrassés quelques minutes, tout en caressant les parties génitales de notre amant. Enfin, à la fois satisfait, et hors du temps, nous nous sommes arrêtés et refermés pantalon de l'autre parce que sentir beaucoup plus sexy que de faire notre propre.

Nous nous sommes embrassés une dernière fois. Je savais que ce serait la fin avant que Carly était à la maison. Elle et mon père avait une longue liste de courses. Comme ils sont allés à une vraie ville si rarement, papa prévu de prendre Carly à dîner et un film pour la récompenser d'excellentes notes récentes, et pour un peu de collage.

Carly dirigé directement à la douche quand elle est arrivée. Elle non seulement nécessaire pour se préparer pendant que maman fixé le petit déjeuner, elle a également profité de l'occasion pour rincer tout le sperme révélateurs trempés dans sa culotte.

Trop tôt, elle avait laissé avec papa.

Maman semblait être dans une ambiance ludique heureux alors que j'aidé avec la vaisselle sale après notre repas. Nous avons parlé de beaucoup de choses, dans aucun ordre particulier. En voyant une expression mélancolique lors d'un commentaire à propos de sa famille, je suis devenu curieux au sujet de sa vie en grandissant.

Il était assez propre audience sur beaucoup de choses qui n'a pas changé du tout, et les choses qui étaient radicalement différentes en seulement quelques décennies. J'ai eu l'impression qu'elle avait été un peu seul grandir en dépit du fait qu'elle doit avoir été l'une des filles plus jolies autour. jolies filles Devinez je suppose toujours toujours obtenu tout ce qu'ils voulaient, et en quelque sorte n'a jamais été négligé.

Vaisselle fait et mis de côté, j'annoncé que j'allais pour une douche. Comme je l'ai tourné à quitter, maman a fait quelque chose qu'elle ne l'avait jamais fait auparavant. Elle m'a donné une tape amicale sur les fesses comme elle dit: «Ne prends pas trop longtemps, je besoin de vous, dans le jardin. Serez-vous en dehors bientôt?"

Tourner, je lui ai donné une accolade et un baiser qui était lèvres demi, la moitié joue. Elle leva la main pour ma joue, il était là doucement, comme si encourageant le baiser à la flânerie. Maman était un bon kisser. Elle se dirigea vers la porte arrière pour le jardin; Je me suis dirigé à l'étage pour la salle de bain.

Au moment où je l'avais changé alors la rejoignis dans le jardin, elle avait déjà traîné les seaux que nous avions besoin et était occupé la cueillette des haricots verts. Alors que maman a pris le long d'un côté de la rangée, je devais recueillir de l'autre côté. Apparemment, elle avait déjà pris quelques concombres et les courges, elle pourrait être un vrai paquet d'énergie à la fois.

Au début, je me suis concentré sur les haricots cueillette, ma concentration est allé tout à l'enfer. Comme je l'ai redressé pour donner mon dos un repos, je regardai les grandes plantes vers maman. Ce fut alors que je compris qu'elle portait une chemise ample, le couple boutons du haut ont été annulées, et la chemise traînais loin de sa poitrine. Mère ne portait pas de soutien-gorge! Maman avait des seins fantastiques!

Comme elle a atteint haut et bas pour les haricots, j'ai été traité à la vue de ses seins se balancent à l'intérieur de son chemisier. Je vis mamelons épais rouge, décolleté, et, peau douce albâtre qui suppliaient d'être touché. Immédiatement, je commençai la cueillette des haricots des endroits qui m'a donné la meilleure chance de jeter un regard sur son devant. Quand elle se tenir debout, je prendrais comme un démon si nécessaire de se déplacer dans une bonne position pour un autre regard sur ses trayons. Malgré une bonne vis avec Carly plus tôt, je suis vraiment très excitée à nouveau.

Ma toute autre pensée a été consacrée à se demander sérieusement ce que d'autre maman avait caché sous ses vêtements, quelque chose que je ne l'avais pas fait depuis la puberté précoce. Ses poils pubiens doit être noir de jais, mais qu'est-ce qu'elle ressemble à nu? Papa était tellement chanceux d'être en mesure de l'avoir tout le temps qu'il voulait que je pensais. Mon esprit a essayé d'imaginer un pénis dur se déplaçant dans et hors de son corps. Je pouvais et ne pouvait pas l'imaginer.

Un lot de grains de mon côté de la ligne ont été manquées, je figure. J'étais totalement préoccupé regarder ses seins et penser au sexe, pas une formule pour faire le travail. Avant longtemps, nous étions à la fin de la ligne. Il y avait beaucoup de haricots dans mon sac, donc je suppose que j'accompli quelque chose. Maman vider sa charge dans une boîte, mais certains renversé. Comme elle se mit à genoux pour ramasser ceux abandonnés, je me tenais immobile, à nouveau voir à l'intérieur de son chemisier.

Quand ses haricots étaient tous dans la boîte, toujours sur ses genoux, elle a atteint pour mon sac. À ce moment-là je me dis qu'elle m'a attrapé regardant vers le bas de son haut; Je suis très lente réaction et mes yeux étaient nulle part près de son visage. Comme je me suis surpris, je baissai le sac pour aider à vider dans la boîte de collection. Puis ce fut mon tour d'attraper les yeux de maman ailleurs. Une gaffe majeure soufflait sur mon pantalon, ses yeux fixés sur le renflement évident. Pour un montant long, mais inconnu de temps, je regardais ses trayons et elle regardais mon aine. Je sais que ma bite a sauté une ou deux fois; Je pense que ses mamelons ont augmenté plus gros.

Nous avons tous deux cassé net sur ensemble, puis a terminé la boxe le dernier des haricots. Maman a suggéré que nous prenons les légumes dans, puis obtenir quelque chose à boire. Offrant d'elle une main, elle le prit; souriant gentiment à moi comme je la tirai à ses pieds. Saisissant la boîte de haricots, je suis content que j'avais été un gentleman et lui laisser aller d'abord; il était si belle marche derrière maman. Ses petits pains roulant semblaient me parler tout le chemin de retour à la maison.

Mettre le Harvet sur la table, maman me tendit un verre de limonade que je me suis tourné son chemin.

"Nous allons avoir un siège dans le salon pendant que nous buvons.", Dit-elle, de sortir de la cuisine. Je suivis son tush se balançant dans l'autre pièce, puis elle rejoint sur le canapé.

"Larry, de ce que je peux voir, je dirais que vous êtes en train de devenir un assez grand garçon. Je veux vous poser quelques questions pour adultes, et je veux que vous me donniez des réponses honnêtes. S'il vous plaît ne pas avoir peur, la vérité ne sera pas vous faire du mal, je le promets. êtes-vous OK avec ça? "

Maintenant, j'étais nerveux! Je l'avais pensé à son corps, en voyant sa nudité; prochaine chose que je sais qu'elle veut avoir une conversation adulte. Certes, je ne savais pas à quoi nous attendre; en plus ... J'étais trop excitée à penser très simple, pour ne pas mentionner un peu curieux.

"Aaah, je suis OK jusqu'à présent, mais je ne suis pas sûr de ce qui est sur votre esprit."

Elle me sourit. Il était beau sourire, un sourire chaleureux, donc je me sentais détendre.

"Chérie, êtes-vous et Carly ayant des rapports sexuels?"

Bruit sourd! Le poids du monde est tombé sur moi.

Ma mère n'a jamais parlé de sexe, beaucoup moins reconnu quelqu'un avait même sexe, encore moins moi et ma soeur! Mon menton baissé, pas un bruit est sorti de moi pendant un temps considérable. J'aurais littéralement mort, sauf qu'elle était encore me souriait. Si maman avait l'air en colère, je ne sais pas ce que je l'ai dit, mais son visage regardé douce et gentille. "Oui." J'ai chuchoté.

"Pourquoi?" elle demanda doucement.

Après un long silence, je lui répondis: «Nous étions assez solitaire, nous nous aimons beaucoup, et je suppose que nous étions assez curieux de corps de l'autre. Je ne sais pas peut-être il y a d'autres choses, mais c'est la plupart du temps, je suppose. Comment avez-vous devinez? Nous étions assez attention je pensais? "

"Vous étiez prudent, je dirais, et j'espère que vous étiez très prudent dans la manière la plus importante ...» Je hochai la tête oui à son allusion à Carly tomber enceinte. "Mais, j'ai un sens aigu de l'odorat. Il y avait quelques fois ces derniers temps quand je vous ai trouvé ensemble que je pouvais sentir l'odeur du sexe dans l'air. Il était trop fort et trop souvent trop ont été beaucoup d'autre."

«Vas-tu me tuer?" Je me suis demandé à haute voix.

«Je pensais à ce sujet ...», répondit-elle, mais elle de ton que je sentais qu'elle était plus me taquinait que d'être en danger.

"Il y avait quelques choses que je devais réfléchir avant d'ouvrir ma bouche, et pour être sûr avant que je vous accuse deux. Si je me suis trompé, je serais ouverture toute une boîte de Pandore. Juste pour que vous le savez, Je ne l'ai pas dit un mot à ton père. Si vous continuez à me donner des réponses claires, je ne prévois pas non plus. "

Le monde qui venait écrasé au sommet me sentit soudain un peu plus léger. Silencieusement attendant son prochain coup, je me suis assis là.

"Larry, je sais que cela va vous embarrasser, mais ce n'est pas mon but. Dans le jardin ce matin, étiez-vous en regardant ma chemise?" Je hochai la tête «oui» sombrement.

«Avez-vous excité de regarder mon corps? Je veux dire, ai-je vu une érection dans votre pantalon juste avant notre arrivée?"

Mon visage était comme je dois être rouge moteur de feu, certainement senti assez chaud pour faire frire des oeufs. Mes yeux sont tombés sur le sol. Les mots ont pris un long moment pour former, mais je me suis finalement évincés "Ouais, je suis, et oui je l'ai fait. Vous êtes très belle. Une fois que je l'ai vu, je peu vous, suppose que je voulais en voir plus, beaucoup plus. Je 'je suis désolé."

Maman a glissé de plus près afin qu'elle puisse prendre ma main. «Je vous apprécie vraiment être si honnête avec moi. Cela signifie plus que vous savez. Vous ne devez pas être désolé. Il était une chose naturelle pour un jeune homme à vouloir voir tout ce qu'il pouvait plancul avec une maman coquine . Votre érection était un compliment fait , votre corps a été dit que vous avez aimé ce que vous avez vu ".

"Certaines des choses que je devais ruminer étaient franchement liée à la façon dont peu votre père ou je vous ai dit sur le sexe. Une autre chose, je voulais vous rappeler étais comment je me sentais à votre âge. Mes parents ne me dit rien au sujet des garçons, sauf «Attendez que votre marié. cela ne semble pas du tout familier, non?"

Je ris malgré moi. Nous savions tous les deux très bien qu'il était le mantra des ménages. Maman était encore plus jolie quand elle riait.

Comme les gloussements fanées, elle avait l'air de réflexion. Après une longue pause, elle a continué. «Je l'ai changé, peut-être augmenté au cours des dernières années. Puisque vous étiez honnête avec moi. Je vais partager un grand secret avec vous, celui que je compte sur vous jamais répéter." J'acquiesçai mon assentiment.

«Ton père a été soulevée de façon très conservatrice, Bible du battant de ses parents ont lui si foiré il pense le sexe devrait être juste la plupart du temps pour essayer d'avoir des enfants. Nous avons failli ne jamais avoir des relations sexuelles plus, et je pense que c'est un vrai péché. Avant que je commence à crier «nON cE» et «nON qUE 'à vous, les enfants, je devais décider ce que je me sentais vraiment eu raison, ce que je croyais vraiment. Aujourd'hui, j'ai décidé que faire l'amour est trop importante, trop beau, ne pas le faire lorsque vous la chance. tant que la jeune fille ne tombe pas enceinte, surtout quand cette fille est ta sœur. "

Maman avait légèrement se pencha vers moi comme elle confia tout cela. Dire que je suis stupéfait était un énorme euphémisme. Je tremblais, et je regardais vers le bas de son avant à nouveau. Encore une fois je voyais une belle coupure, un joli décolleté damné. Elle a attrapé mes yeux la regarder à nouveau. "Ahem" Mes yeux se redressa, un regard d'horreur sur mon visage je soupçonne.

"Est-ce que je crois que vous avez toujours pas vu assez?", Elle me taquinait.

Mon menton battit, je ne savais vraiment pas quoi dire. Regarde sa poitrine me avait secoué un peu, mais ses mots avait totalement brisé tout sens de la réalité que j'avais eu quelques minutes plus tôt.

"Il est OK, je suis juste avoir du plaisir avec vous. Quoi qu'il en soit, étant donné que vous et Carly êtes déjà avoir des rapports sexuels, je pense qu'il est trop tard pour vous dire beaucoup sur les oiseaux et les abeilles, mais il est pas trop tard pour commencer à être plus ouvert et honnête avec vous deux. Je vais parler à Carly, il y aurait sept sortes d'enfer à payer si elle se cloque. vous êtes OK avec tout cela, Larry? "

"Ouais, j'ai toujours pensé que vous étiez ... eh bien, une prude. Ça a été dernièrement je l'ai même remarqué à quel beau vous êtes. Je ne pensais pas que je pourrais jamais vous parler ... beaucoup, laissez le sexe seul. "

«En pensant à vous et Carly m'a obtenu pensant beaucoup de choses sur moi-même. Je l'ai fait plus d'introspection cette semaine que moi depuis que j'épousé ton père." Un profond soupir précédé une minute de silence. Lentement, son visage a montré une nouvelle phrase formant.

"Alors détendez-vous, je comprends votre furtivement aujourd'hui, vous êtes curieux. Eh bien devinez quoi, les adultes peuvent encore être curieux aussi. Si vous êtes chanceux, vous ne dépassez pas demander. La curiosité peut être très sain, vous aider à grandir. Les gens sont fascinés par les corps de l'autre, nous faisons juste nous semblant fou nous ne devrions pas être. Ton père est le seul homme que je l'ai vu nu, sans compter quand j'ai changé vos couches. Je reçois curieux, donc je ne peux pas vous gronder pour faire la même chose. Alors, comment êtes-vous curieux jeune homme? "

La liquidation horloge antique dans la salle à manger avait l'air tick tock plus de quelques fois que je réfléchissais alors essayé de digérer cette tournure des événements. Enfin, je suis prêt à parler.

"Ce que je sens que je suis 'supposé' à dire est ... Je suis désolé pour jeter un oeil et je ne le ferai jamais à nouveau. Mais la vérité est que je pense que vous êtes très beau, ma mère ou non . Je pense que je vais continuer demander ce que vous ressemblez sans vos vêtements. Je suppose donc que la vraie réponse est que je suis très curieux. Carly est belle, mais je l'ai encore jamais vu une vraie femme adulte. "

L'horloge a sonné 11 fois pendant que maman me regardait. Plus de minutes passées comme elle contemplait. «Je pense que vous savez Je t'aime, bébé.", Dit-elle. «Je vais faire quelque chose que je suis très peur de le faire. Mais je l'ai décidé que je suis plus peur de ne pas."

Cela dit, elle tendit la main vers mon visage, courir ses doigts sur ma joue; tout en me souriant. Puis elle se leva, mais lui tourna le dos pour moi. Elle faisait quelque chose, mais il était presque une demi-minute avant que je savais quoi. Elle avait déboutonné son chemisier et prenait hors tension. Mon cœur a décollé comme un chat pourchassé par une meute de chiens sauvages.

Sa chemise a frappé le sol, elle se tourna vers moi. Elle avait croisé ses bras devant elle, cachant une grande partie de ses seins, mais pas tous. Elle se rassit sur le canapé à nouveau, mais a gardé ses bras croisés. Ne dis pas un mot, elle a juste regardé dans mes yeux.

Bientôt, je ne pouvais pas le supporter, "Maman, je veux bien voir vos seins. Je veux vraiment voir ce que vous ressemblez, s'il vous plaît."

Lentement, ses bras tombèrent sur ses genoux. Mes yeux fixaient deux pleins, les seins féminins, chacun avec une aréole rouge vif, chacun avec un mamelon engorgés d'épaisseur dans le centre. Je regardai, complètement silencieux; elle m'a permis.

"Vous êtes si belle. Je ne peux pas comprendre comment papa peut aller un jour sans vous toucher, maman"

"Moi non plus, bébé."

Toujours transpercé par sa magnifique poitrine, je parlais à bout de souffle, «Maman, vous avez dit que vous obtenez curieux. J'ai une érection sérieuse de regarder votre corps. Est-ce que cela veut dire que vous aimeriez voir mon pénis?"

"Je voudrais que beaucoup bébé, si vous souhaitez profiter de vous montrer à moi." Maman murmura.

Ne jamais prendre mes yeux hors de trayons je serais infirmières comme un bébé, je l'ai enlevé ma chemise. Sluggishly je me trouvais, unsnapped, décompressé, puis abaissé mon pantalon et sous-short avec un seul mouvement. Mon sexe était aussi gonflé et fier comme il l'avait jamais été. Il tendue, il a droit où mes yeux se sont concentrés. Assis à nouveau, je retirai ma jambe droite de sorte qu'il étendit sur le canapé. Mon pénis se leva comme un mât de drapeau pour son inspection. Les yeux de maman ont pris sur le même vitrage mine de regard de zombie sans doute eu comme elle a étudié mon érection et les testicules.

Maintenant, ce fut mon tour. Je lui ai donné le temps de boire dans mes sites. J'étais si heureux qu'elle semblait admirer ma virilité, je me suis senti complimenté maintenant.

«Maman, quand nous étions dans le jardin, je me demandais ce que vous ressemblez sans vêtements du tout. Prendriez-vous peut-être votre pantalon afin que je puisse vous voir tous? S'il vous plaît."

Sans un mot, elle unsnapped son pantalon, puis baissa la fermeture éclair. Le rabat est tombé ouvert, je vis un brillant, soyeux timbre d'apparence douce de sa culotte. Kicking ses chaussures, elle la souleva derrière assez haut pour faire glisser son pantalon. J'aimé la façon dont elle regardait, presque sans ciller, à mon érection. Son pantalon a glissé vers le bas assez loin que je pouvais voir les poils pubiens noir montrant au-dessus de ses cuisses pressées ensemble. Comme elle a enlevé le pantalon et sa culotte, j'attrapé un aperçu de ses petits pains et la chatte en dessous de ses jambes étroitement pressées. Mon gland a été couvert par le liquide clair courir librement de la petite fente.

Avec le dernier de ses vêtements sur le sol, elle se renversa contre le bras opposé du canapé. Maman tendit la jambe gauche contre ma jambe droite étendue. Cela a ouvert ses jambes, me donnant ma première vision claire de ses cheveux couverts chatte.

"Wow. Votre corps est sexy tellement damned je ne peux pas le supporter." Dis-je doucement. Certes je n'avais aucune femme adulte en direct pour comparer son corps nu, mais je savais ce que je voulais, et je l'ai aimé ce que je voyais.

Ses seins étaient plus complète que Carly, ils accroché plus bas, mais les trayons de maman fait de mon eau à la bouche. Elle avait rouge foncé, les mamelons de graisse de la taille de mon doigt du milieu. Même assis comme elle était sur le canapé, son ventre était ferme. Ses hanches étaient nettement plus large que l'une des filles, mais ils étaient purement séduisante. Elle avait pas de matières grasses que je pouvais discerner. Ses zones normalement couvertes semblaient blanc de neige par rapport à la peau bien bronzée qui a vu la lumière du soleil quand elle travaillait à l'extérieur. Maman était magnifique, elle doit avoir été irrésistible comme un adolescent.

poils pubiens foncé doublé ses lèvres vaginales, accentuant sa fente. Sa peau blanche stark regarda à travers les boucles noires serrés couvrant le reste de son entrejambe. Mon pénis sautait annonçant à mon excitation.

"Larry, je ne l'ai jamais vu un garçon se masturbent, pourriez-vous montrer peut-moi comment vous jouez avec vous-même?"

Joyeusement j'ai commencé à pomper ma bite, je devais le faire. "Est-ce que vous jouez avec vous-même? Comment faites-vous votre chatte se sentir bien." Demandai-je, mon excitation montante était évident dans ma voix tremblante.

Comprendre ma vraie demande, elle a commencé à masser sa chatte. Ses trois doigts du milieu ont fait les lèvres sur les deux côtés de son clito déménagement. Son clitoris a lentement commencé à dépasser de sa fente. Frotter son clitoris, ses doigts ouverts ses lèvres vaginales, je l'ai vu la chair rouge vif au sein de sa fente.

«Je suis plus grand que vous êtes, une bonne affaire plus grand. Il est donc difficile de croire que je suis sorti de ton beau corps." Je grinça.

"Ici est où tu es sorti de moi." Maman vermifugés un doigt dans son trou. Nous étions tous deux la respiration difficile. Je gémis comme je l'ai vu deux doigts disparaissent à l'intérieur d'elle. Son parfum remplit maintenant la pièce. , sons siphonage Wet atteint mes oreilles, puis tiré en profondeur dans mon cerveau.

«Maman, je suis curieux de savoir ce qu'il aurait envie d'être à l'intérieur de votre corps à nouveau."

«Je suis très, très curieux de savoir ce qu'il aurait envie de vous avoir à l'intérieur de moi aussi, Larry."

Cela dit, Maman a glissé sa chatte vers moi jusqu'à ce que sa tête était sur le bras reste comme un oreiller. Elle leva les genoux, tout en se grattant. Elle était en chaleur et entièrement prêt à être monté.

Pourtant, je regardais sans bouger quelques instants plus. Elle avait l'air si sexy, elle avait retourné à la folie tourner trois doigts autour de son clitoris. La manière qui a fait son déménagement chatte ensemble avait un effet puissant sur moi.

Peu à peu, sur les mains et les genoux, je me glissai vers elle. Comme mes lèvres atteint son veau, je léchais ou embrassé mon chemin le long de sa jambe gauche jusqu'à atteindre sa chatte. inhalant profondément par le nez à inonder mon cerveau avec son arôme, mes mains le sien chassés comme je l'ai placé une main si une paume recouverte de chaque côté de sa vulve. Pousser vers le bas un peu, je tirai soigneusement ses lèvres à part pour ouvrir sa fente complètement pour mon inspection. Après son étude pendant une minute, ses hanches ont commencé ondulante, la mendicité pour mon attention directe.

Abaisser ma bouche, je la mangeais avec un abandon total. Ses poumons bruyamment aspirés dans des volumes d'air. Son goût était légèrement plus piquant que toutes les filles, mais comme la crème glacée, je l'avais pas encore rencontré un goût que je ne l'aimais pas.

Mains serrées les côtés de la tête, tirant mon visage vers le bas; églantier appuyer serré contre ma langue envahissante et les lèvres. Nous étions tous les deux dans le ciel. Deux doigts glissaient si facilement dans son humide, le vagin frémissante. Blissfully, je me suis senti tout et partout où je pouvais l'intérieur d'elle plan cul avec une femme . Pourtant, autant que je l'aimais texture, je devais continuer à avancer, il y avait autre chose que je devais faire.

Grâce à sa fourrure, puis à travers son ventre mou, mon baisé dirigeai toujours plus haut. Mes mains et mes lèvres ont arrêté assez longtemps pour rendre hommage approprié aux pleins, les seins lourds qui avaient fourni ma première nourriture comme un bébé. Les deux mamelons ont été soigneusement caressé et allaités, jusqu'à ce qu'ils se sentaient énorme dans ma bouche. Sentant ses seins donnent et le rendement dans mes mains était une sensation aussi puissante que je connaisse. Bien que je voulais passer plus de temps avec ses trayons, il devait être plus tard, il y avait autre chose que je devais faire quelque chose directement.

Embrasser mon sur sa poitrine supérieure, mes lèvres ont atteint le sien. Au début, je doucement embrassée tout autour de sa bouche, ses lèvres sont restées fermées. Ma langue lécha ses lèvres, puis sondé comme un petit pénis en essayant de s'insinuer. Brusquement sa bouche grande ouverte et nos langues dansaient une valse sauvage. Tout en conduisant ma langue profondément dans sa bouche, mon pénis avait remué dans la bonne position, il sondait son entrée.

La passion de maman déchaîne pleinement; elle fut bientôt sucer mon visage éteint, et je l'aimer. nous deux Teasing avec mon gland, mon érection passa juste dans sa tasse, ce qui rend de nombreuses poussées peu profondes, mais jamais pénétrer plus d'un pouce. À l'heure actuelle, je suis trop anxieux de savoir comment il se sentait d'être enterré à l'intérieur d'elle, trop anxieux de connaître son corps à attendre plus longtemps. Préparation pour la pénétration, je me suis levé comme si prêt à faire des pompes. Ses yeux se sont ouverts, puis fixé sur le mien, je fixai ses yeux avec une intensité égale. Le moment est arrivé, je poussais ma pleine longueur dans son vagin jusqu'à ce que mes balles reposaient contre ses petits pains mous.

Maman est venu l'instant je lui empalé. "Oh Dieu, bébé. Je besoin de cette tellement. Oh Dieu, vous vous sentez merveilleux. Votre beau pénis se sent si chaud, si parfait là-dedans. Ooohhh, il a été trop damné longtemps." Comme elle a parlé de ses hanches faites espacées, mais des poussées très durs contre mon aine.

Mon gland fourré dans son col, je sondé aussi profondément dans sa chatte comme je l'avais jamais être en mesure de. Après son septième ou huitième buck dur, ma libération a été déclenchée. Sperm pompée dans son obscurité, des profondeurs chaudes nous rendant à la fois se sentent sensations encore plus intenses chaudes et humides. Sa gaine agrippait et fonçage de mon arbre mieux que toute la main jamais eu.

Ma tête a volé en arrière, gutturaux "uunnghs" me échappé que chaque poussée rugueuse frappé la maison. Rester sur mes bras, coudes verrouillés, mes hanches ont travaillé comme un vieux piston à vapeur façonné. Slam, slam, slam, slam ...

Tout sexe est bon, mais un peu de sexe est si intense, si parfait que vous jamais, jamais oublier l'événement. Comment je me sentais comme nous avons donné et pris plaisir, comme nous avons atteint la félicité, va heureusement être avec moi pour toujours. Mes testicules drainés jamais possible goutte dans l'endroit où je commençai. Le cercle était fermé.

Jamais je ne dégonfle tellement que je ne pouvais pas continuer à pomper mon pénis dedans et dehors, mélangeant nos fluides combinés. Maman a continué à avoir des orgasmes. Ses hanches n'a jamais cessé, mais elle ne rétrograder en un roulement doux qui m'a semblé être incroyablement sensuelle. Abaisser mon poids sur elle suit mon point culminant, nous avons repris embrasser, mais maintenant tendrement, sensuellement, il était teintée d'émotion. Nous avons tous deux agi terriblement reconnaissants pour l'autre que nous avons fait l'amour. Notre adhésion est devenu doux comme il pourrait jamais.

Avec ma tension tôt sorti, je suis en mesure de définir une caresse lente, mais constante qui lui a permis de profiter d'une série de bonnes, climax solides. Lorsque mon temps a finalement approché à nouveau, je suis en mesure d'avoir mon type le plus parfait de l'orgasme. Je pouvais sentir le picotement et le serrage commencer que mon corps préparé pour une éjaculation. Mais en tenant mon rythme soutenu, en luttant contre la libération de mon sperme, le picotement a continué à construire, et construire, et construire. Par la moindre des degrés, mon gland devenaient de plus en plus sensibles jusqu'à ce qu'il atteigne ce plateau spécial où chaque coups commence à se sentir si bien que vous pouvez presque pas le supporter. Je me sentais chaque contact minuscule au sein de son canal de naissance.

Elle se sentait me crisper pour mon accouchement, son corps a commencé à anticiper mon sperme chaud jaillissant dans son ventre. Ma respiration et de petits halètements de plaisir subtilement l'a informée à quel point je devais tirer mon sperme dans son sein. Son corps a invité mon insémination en ayant un orgasme qui a fait tant de belles choses à mon pénis incorporé que mes balles ont été contraints de céder leur trésor. Je suis venu avec une vengeance. Ma vitesse a triplé, mon arbre plongé dans dur, rapide et souvent. Le picotement que je frottais contre ses murs revêtus de sperme a été douloureusement merveilleux.

Je devais ralentir mon gicle reflué. Quand enfin je suis tout à fait passé, j'ai simplement posé au sommet de son corps chaud et douillet. En restant immobile, je pouvais garder mon pénis flasque intérieur d'elle avec un peu d'aide d'une mère très heureux. En déplaçant soigneusement mon corps, je suis en mesure de tirer son mamelon droit de ma bouche. Doucement je lui ai allaité pendant que nous avons pris notre souffle, ses doigts couraient à travers mes cheveux ou frottées mes petits pains tout le temps.

"Chérie, qui était tellement, tellement merveilleux. Je prie Je n'ai pas gâché votre tête. Je me sens terriblement coupable, mais il semblait si injuste que mes enfants avaient des relations sexuelles et je n'a pas. Vous avez grandi dans une très beau jeune homme, vous êtes vraiment très attrayant. Je ne peux pas commencer à vous dire comment incroyable que vous avez fait de mon corps à se sentir. Je ne l'ai pas eu mes trayons aspirés comme ça depuis Carly était un bébé. ooooohhh qui se sent tellement gentil . vous avez besoin de consacrer une réflexion sérieuse à tout cela, mais si tout cela est OK avec vous, je voudrais être un ami et amant. C'était tout simplement trop doux d'être une chose une seule fois ".

Je gémis, ce que je suis sûr qu'elle entend mon approbation totale, autour du mamelon engraissés dans ma bouche.

"Comprenez, je suis toujours ta mère. Quand je dois, je vais vous garder en ligne. Mais je veux donc faire pour le sexe m'a manqué sur. Il y a beaucoup de choses que je ne l'ai jamais fait, mais toujours voulu essayer. Je suis convaincu il y a encore des choses que je peux vous enseigner au sujet de faire l'amour à une femme. veux-tu être mon amant secret? "

La façon dont je percé ma langue dans sa bouche comme je grinçais mon aine dans sa chatte lui a donné la réponse qu'elle désirait entendre. Alors passionné était le baiser que je suis en retour que je commençai à raffermir l'intérieur d'elle. Avant longtemps, je suis en mesure de commencer à faire à nouveau petits coups.

«Avant que nous faisons l'amour à nouveau, je veux voir derrière. Dieu de mon amant, mais vos petits pains sentir dur comme l'acier.", Dit-elle avec une pointe d'admiration dans sa voix. "

Il n'a pas été facile tirant hors de son chaud, passage confortable, mais il semblait que je serais de retour là-bas assez tôt. Donc, je me tenais.

Sourire, je me suis tourné tout en faisant mes fesses aussi serrée que possible de lui donner un bon spectacle. "J'espère que cela ne vous dérange pas, mais je l'ai été vérifier vos fesses beaucoup les deux dernières semaines. Vous avez l'air si bon Babycakes."

"OK, tourner autour est fair-play. Je veux voir les joues that've m'a fait baver depuis que vous avez commencé à porter des jeans serrés.", Répliquai-je.

"Oh, si vous avez un avis. Dois-je présenter des excuses pour essayer d'éveiller mon fils?", Elle hésita.

"Non, vous devez tourner autour de sorte que je peux voir vos atouts cachés avant que je deviens fou."

Maman se leva, montrant des fluides, mouvements félins. Mon cœur battait la chamade avant même qu'elle se tourna. Quand elle a fait tourner, elle a fait ce que je reconnus comme une vieille affiche Betty Grable pose, elle me regarda par dessus son épaule tandis que sa poussée derrière dehors. Merde, elle était magnifique. Ses hanches étaient nettement plus larges que les hanches immatures de Carly, mais je savais maintenant Carly a été béni avec des gènes tush de maman. Ses joues étaient pas tout à fait aussi tendu, ou musculaire que ma sœur, mais quelle forme.

Avant qu'elle ne savait ce que son touché, je me suis déplacé en étroite. Mon pénis sondait pour son ouverture alors même que mes mains guident son corps à se pencher en avant pour saisir le bras du canapé.

"Comme deux chiens en chaleur! Je l'aime!" elle ronronnait. Comme son pied gauche décalée pour s'ouvrir encore plus à mes avances, je frappé en or rose. Deux soupirs ont annoncé ma pénétration backdoor réussie.

"Oh wow, vous avez une belle derrière." Murmurai-je. Sa voix enrichi chaque fois que je plantai ma bite en elle.

«Je sais que je levai que vous soyez poli, mais si vous voulez dire que vous aime mon cul, je ne vais pas l'esprit bébé."

"Eh bien, maman, voyant mon pénis se déplaçant dans et entre les joues de votre beau cul va me faire venir à l'intérieur de vous revoir très bientôt!" J'ai ri.

"Larry, j'ai une demande spéciale. Vous pouvez me faire comme ce dernier, je l'aime beaucoup, mais je veux autre chose maintenant. Je veux que tu me manges de nouveau. Votre père ne m'a jamais mange, il est pense qu'il est sale, et vous faire si gentil. Je l'ai pas non plus été en mesure de jouer avec votre bite encore. Je veux que vous dans ma bouche en même temps, je veux sentir que vous venez dans ma bouche ".

Comme un coup de feu, je sortis de sa chatte. J'ai adoré le chien que nous faisions, mais son idée vraiment sonné mon gong. Le second son dos a frappé le canapé, j'étais dans sa bouche. Hey, j'aimé faire 69 de toute façon, il était probablement mon préféré. Après être venu dans la chatte de maman, la chance de venir dans sa bouche alors que mon sperme étaient encore nager dans son ventre était trop excitant l'occasion de ne pas sauter sur. Donc, je sauté sur et pompé dans.

Malgré mon haut niveau d'excitation, je lui laisse guider mes hanches. Même si elle m'a donné quelques bons suce, maman voulait aussi le temps de courir ses mains sur mes organes génitaux. J'ai utilisé l'occasion de lui ouvrir pour que je puisse étudier sa chatte entre lécher et sucer combats. Après quelques minutes, cependant, nous voulions tous les deux à travailler sur l'atteinte de nos climax.

Maman a guidé ma bite dans un angle qui a permis une certaine pénétration puissante profonde, mon gland peut bien avoir été de sonder sa gorge, il était sûr comme ça. Pour ma part, j'utilisé tout ce que je me penchais des filles à manger et sucer la chatte mieux qu'elle ne l'avait jamais été mangé avant. A en juger par le degré d'activité de ses hanches sont devenus, et par la façon dont elle a obtenu humide, je compris que je la poussais sur le bord.

Tout à coup, j'étais là, il était juste trop bon, trop excitant ... "Je vais venir." Je marmonné dans sa chatte. Mes coups considérablement accélérée, mes hanches sont allés spastique, puis je me suis senti le jaillissement. Mon flux lui partit, même si je savais qu'elle allait venir contre ma bouche. A étranglé "mmmpgh, mmmpgh, mmmpgh ..." sonnait au fond d'elle que chaque flux de sperme éclaboussé dans sa bouche. Nous avons mangé l'autre; pur désir était à l'ordre du jour. Sa bouche m'a sucé jusqu'à totalement vidé de son sperme, il était le paradis absolu.

«Dieu tout-puissant je veux beaucoup plus de ça !!", elle a proclamé avec mon semi-dressées coq encore dans sa bouche.

«Dieu, le miel, je ne savais pas quoi que ce soit pourrait se sentir si damné bon. Nous devons pratiquer ce nombre jusqu'à ce que nous obtenons à droite." Maman tendit son corps comme un chat comme elle affiche son exubérance. «Je veux faire un matin lorsque vos balles chargées pour l'ours!"

Juste deviner, mais je pense que maman apprécié notre premier 69.

rencontre mature
 

Sites proches de rencontre mature

rencontre1cougar.com
«Tu es une putain putain!  Ses yeux brillaient comme il regarda vers moi et a atteint...
site de rencontre
Il est tard. Vous pensez que vous devez conduire a la maison? Sa question est une expression de...
rencontre femme
Je l avais fait clair pour vous des le debut que la vie avec moi serait une aventure. Vous avez...
Dost Siteler : porno video izle - mobil porno